Quels sont les avantages et les limites d’une SAS ?

Parmi les statuts juridiques préférés des entrepreneurs, la SAS fait partie des plus appréciés. Elle offre aux entreprises et aux responsables, plus de flexibilités dans leurs choix, leur gestion, la rédaction des statuts, mais également quelques limites. Si vous doutez de la forme juridique que vous souhaitez choisir pour votre entreprise et que vous souhaitez en savoir plus sur la SAS, nous vous invitons à lire la suite de notre article.

Quels sont les avantages dont vous bénéficiez avec une SAS ?

La forme juridique SAS (Sociétés par actions simplifiées) est un statut juridique qui offre une grande souplesse pour l’entrepreneur et ses associés. Lorsque vous choisissez le statut SAS, vous n’avez aucune limite concernant le capital (vous pouvez investir 1 € ou 1 million d’euros selon votre convenance), le choix des associés (au minimum deux associés) et la rédaction des statuts. Vous pouvez tirer profit d’autres avantages via le lien du site.

Il faut noter aussi que la SAS offre un statut à responsabilité limitée. Pour être plus précis, il n’y a que votre capital qui puisse être saisi au cas où il y aurait un souci avec la société. Si vous avez décidé d’investir 1500 € et que la société tombe en faillite ou soit criblée de dettes, sachez qu’il n’y a que votre capital qui sera touché. En aucun cas, votre patrimoine personnel ne sera saisi par la justice. La responsabilité engage uniquement leurs différents apports.

Si vous décidez d’apporter votre apport dans le capital d’une SAS, vous avez le choix entre l’apport numéraire (argent), l’apport en nature (apport matériel) et l’apport en industrie (connaissance, compétence, savoir-faire…).

Concernant le responsable de la SAS, il use du statut de salarié et bénéficie par conséquent des avantages des salariés. Le président de la SAS profite de la couverture sociale, notamment les primes d’allocations, d’assurance, de maladie, d’ancienneté, etc.  Il est à noter que ce n’est pas exclusivement le responsable de la SAS, mais également les associés.

Quels sont les limites liées à une SAS ?

Tous les statuts juridiques offrent différents avantages et quelques limites qui ne sont pas les moindres. Bien que la SAS offre une couverture sociale large, elle n’est pas malheureusement complète. En tant que responsable d’une SAS, s’il arrivait que vous deveniez un chômeur, vous ne pouvez pas bénéficier d’allocations.

Il est recommandé de faire appel à un professionnel lorsque vous souhaitez rédiger les statuts. Bien que vous ayez une liberté complète dans la rédaction de statuts, il faut savoir que les désaccords entre les associés peuvent engendrer une perte de l’entreprise à tous les associés.

Quel que soit le régime d’imposition choisi, sachez que le coût des charges sociales est plus élevé que tous les autres statuts juridiques. Si vous êtes seul et que vous souhaitez bénéficier des avantages d’une SAS sans toutefois avoir des charges sociales élevées, vous n’aurez qu’à choisir une SASU.